zabla(dowski).org


Ecstatic Peace (2007)

1. Frozen Gtr
2. The Shape Is In A Trance
3. Honest James
4. Silver Blue
5. Fri/End
6. American Coffin
7. Wonderful Witches
8. Off Work
9. Never Light
10. Free Noise Among Friends
11. Trees Outside The Academy
12. Thurston@13


Site officiel:
http://www.sonicyouth.com/
Label:
http://www.ecstaticpeace.com


très bon

Thurston Moore - Tree Outside The Academy


(...) Nulle question d’un grand oeuvre mégalo sorti en grandes pompes, Thurston Moore nous invite plutôt à partager quelques bribes de sa vie quotidienne à travers une rasade de chansons ancrées dans les racines folk autant que dans l’indie-rock lymphatique des années 90 (la sympatoche resucée de Pavement sur Fri / end, ou le Sebadoh-esque Wonderful witches) ; rien de très neuf, donc, et pourtant la fraîcheur est intacte, renouant avec la dynastie des beautiful losers chéris de l’Americana, artisans soucieux de la mélodie qui prend littéralement corps dans l’instrument. A la différence prêt que Thurston, entouré de Samara Lubeski au violon (pour la folk credibility un peu opportuniste sur les bords) et de quelques potes de passage (Jay Mascis, Leslie Keffer, la chanteuse des Charalambides...), a tout de même digéré trente ans d’underground post-punk et parvient à rendre fluides des structures joliment biscornues. Evidemment, l’incorrigible géant blond - éternelle hydre à deux têtes - ne résiste pas à quelques entrelacs bruitistes, un peu tirés par les cheveux pour le coup (Noise among friends), mais l’ambiance générale reste à la ballade pop-folk qui sent bon l’écorce de sapin bio et crépite comme un pylône électrique. (...)



(...) Les violons de Samara Lubelski ont ici un rôle déterminant : ils gomment ce rêche qui, en leur absence, aurait dominé des constructions harmoniques alambiquées mais efficientes. Ils offrent in fine un supplément de confort bienvenu à l’ensemble, un molletonneux à des mélodies figurant parmi les plus mélancoliques de Thurston Moore (Silver-blue), parfois les plus étranges (l’instrumental American Coffin). (...) 



(...) Entre indie rock remuant et folk délicate, ce deuxième album solo de Thurston Moore s’affranchit de la cacophonie organisée de Sonic Youth même si l’on retrouve par endroits la magie de la bande à Kim Gordon, notamment dans les breaks et les parties de batterie qui seront familières aux fans du groupe. Le violon de Samara Lubelski donne un beau relief aux arrangements – sur Frozen Gtr et Silver / Blue notamment -. Et tant mieux si pour une fois la composition l’emporte sur l’improvisation. A l’abri du tourbillon sonique engendré par le Youth, le talent de songwriter de Moore ressort ici clairement. D'une voix tranquille, ni carressante, ni agressive, Thurston Moore paraît apaisé parmi ces compositions qui témoignent d'un éclectisme musical certain. (...)



Du même niveau