zabla(dowski).org


EMI (2006)

1. Oversleeping
2. Collection Of Stamps
3. We're From Barcelona
4. Treehouse
5. Jenny
6. Ola Kala
7. Chicken Pox
8. Rec& Play
9. This Boy
10. Barcelona Loves You
11. The Saddest Lullaby


Site officiel:
http://www.imfrombarcelona.com/
MySpace:
http://www.myspace.com/imfrombarcelona


bon

I'm From Barcelona - Let me introduce my friends


The Polyphonic Spree a du souci à se faire! Avec pas moins de 29 membres officiellement répertoriés, les Suédois de I’m From Barcelona font figure de candidats sérieux au titre de formation la plus insolite de l’année 2006 (...), malgré l’arrivée ces derniers temps de jeunes pousses prometteuses comme Architecture in Helsinki. Première bonne nouvelle, les joyeux drilles de I’m from Barcelona ont eu la bonne idée de ne pas se dandiner dans des robes assorties en prêchant des odes au soleil à longueur de journée. Toujours inconnu en Europe (exception faite d’une date lors du dernier Primavera de… Barcelone!), le groupe recueille dans son pays l’attention depuis sa formation l’été dernier, la parution d’un premier EP au début de l’année (...) et aujourd’hui, de ce premier effort très attendu. (...)



(...)Toutes les chansons sont sur le mode happy-shiny-foutraque que l’on commence à voir se multiplier depuis quelques mois entre les Architecture in Helsinki, Concretes ou encore Jens Lekman. Il semblerait qu’il y ait une vraie tendance pop décomplexée qui s’exprime en Scandinavie, ou même aux Etats-Unis et chez nos voisins britons avec les Pipettes.  Après une belle série d’années marquées par une nette domination du rock triste et du post-rock abyssal, l’heure est-elle venue d’entrer dans un ère de pop naïve et sautillante? (...)



(...) "Aucun de nous ne savait que nous pourrions devenir un groupe"  Cette phrase inscrite sur le livret résume bien l’aventure incroyable du collectif nordique. Dans son petit appartement de Jönköping, Emanuel Lundgren organise des fêtes en "gros" comité. Lorsque les bouteilles de vin sont vides, il invite ses convives à taper le bœuf sur ses propres compositions. Une poignée de morceaux découlent de ces sessions improbables et de ce fait, un concert d’adieux est organisé avec les 29 participants au complet. Mais il est déjà trop tard, le buzz s’est répandu comme une traînée de poudre. (...)



Du même niveau