zabla(dowski).org


Kill Rock Stars (2007)

1. The Perfect Me
2. +81
3. Believe E.S.P.
4. The Galaxist
5. Choco Fight
6. Whither the Invisible Birds ?
7. Cast Off Crown
8. Kidz Are So Small
9. Matchbook Seeks Maniac
10. Look Away


Site officiel:
http://deerhoof.killrockstars.com/
Label:
http://www.killrockstars.com/
MySpace:
http://www.myspace.com/deerhoof


moyen

Deerhoof - Friend Opportunity


Avec ce neuvième album, Deerhoof se trouve certainement à un nouveau tournant de sa déjà riche carrière. (...) Deerhoof a arrondi les angles, gommé les aspérités, universalisé son langage rock et perdu de sa fondamentale agressivité. La dimension ludique de sa musique perdure, ponctuellement l’inspiration sonore et mélodique demeure, la rythmique s’emporte encore, mais la nervosité, comme la rugosité se sont diluées, émoussées au profit d’effets de surface et d’une posture plus arty-branchée qu’artistique. Reste un long finale, aussi étonnant que mystérieux, peut-être annonciateur d’un renouvellement qui serait le bienvenu. (...)



(...) ici, aucune règle ne semble régir les compositions du groupe. Tour à tour rock embrasé, pop simpliste, folk expérimental, punk, la musique de Deerhoof ne se laisse pas dompter et les idées fusent de tous les côtés. Les références musicales sont hachées, dépecées, réduites à leurs plus simples expressions et réarrangées à une nouvelle sauce. (...)  Peu de groupes sonnent comme Deerhoof (...) Friend opportunity possède des moments différents, des moments forts qui plaisent à tout amateur de rock anti-conformiste. Mais, l'intensité dégagé par le disque n'est pas assez forte et régulière pour faire décoller le disque et le placer dans les disques incontournables. (...)



Le dernier Deerhoof est-il un disque pop ? Les fans du groupe doivent-ils se sentir trahis ? (...) Quasi-pop, ou plutôt fausse pop, c'est sans doute comme ça qu'on décrira le mieux Friend Opportunity. (...) Deerhoof a méticuleusement reproduit le séquençage d'un vrai disque "commercial" (jusqu'au petit passage à vide du milieu), sans jamais tomber dans l'ironie, qui n'est trop souvent en musique qu'un moyen de garder la face tout en se vautrant dans les clichés. (...) Friend Opportunity n'est pas tant un disque pop qu'un disque sur la pop, et tout en n'étant pas grand chose, ça fait un monde de différence.



Deerhoof peut se prononcer “deer ouf” et ça va très bien au trio, totalement fou et très cher. On ne possède pas par hasard un fan-club regroupant Sonic Youth, Radiohead ou Beck – avec lequel les Californiens possèdent un goût timbré pour les collages improbables. Car cette pop excitée se construit avant tout avec des ciseaux taquins, de la colle glissante et une très vaste discothèque où se télescopent. (...)



Du même niveau