zabla(dowski).org


Domino (2006)

1. The View From The Afternoon
2. I Bet You Look Good On The Dancefloor
3. Fake Tales Of San Francisco
4. Dancing Shoes
5. You Probably Couldnít See For The Lights But You Were
6. Looking Straight At Me
7. Still Take You Home
8. Riot Van
9. Red Light Indicates Doors Are Secured
10. Mardy Bum
11. Perhaps Vampires Is A Bit Strong But...
12. When The Sun Goes Down
13. From Ritz To The Rubble
14. A Certain Romance


Site officiel:
http://www.arcticmonkeys.com
Label:
http://www.dominorecordco.com/
MySpace:
http://www.myspace.com/arcticmonkeys


trŤs bon

Arctic Monkeys - Whatever People Say I Am, Thatís What Iím Not


This time, this time only, do believe the hype. (...) L’album est absolument exceptionnel. Musicalement sans répit, Whatever... voit quatre lads à peine sortis de l’adolescence appuyer sur le champignon et jouer des guitares crasseuses et une batterie kalachnikov comme si leur vie en dépendait. Quarante minutes, deux morceaux plus lents, et onze bombes inclassables. Pas vraiment punk, pas vraiment pop, mais terriblement efficaces et classes. Un premier album d’une telle cohésion est un fait très rare, voire carrément inédit ; le cliché treize morceaux, treize singles a été crée pour ce disque. (...)

(...) ce premier album sent, suinte, pue l'Angleterre des pubs (et des pintes qui volent), des stades, des dance-floors, des salles de concerts glauques, bref l'Angleterre d'en bas au sens noble du terme. Là où Franz Ferdinand pose en étudiant branché, la mèche impeccable, ou que Coldplay n'en finit plus de gémir, ces quatre petites frappes de Sheffield se la jouent Libertines mais sans la baston, la coke (?), sans les cambriolages, sans Kate Moss, etc ... Et aussi sans le côté bancal et déglingué du groupe de Pete Doherty, qui fait son charme ... et ses limites. Mais avec une énergie, une fraîcheur, et un sens mélodique diaboliques ! (...)

Vous pouvez lire également au sujet de cet album Jeunisme (I) dans le Journal de bord de Zabladowski

Vous pouvez lire également au sujet de cet album Dernier sur la hype dans le Journal de bord de Zabladowski

Du même niveau