zabla(dowski).org


Saddle Creek (2006)

1. Las Cruces Jail
2. Steady Rollin’
3. Some Slender Rest
4. Long Summer Day
5. The Prodigal Son
6. Threnody in Minor B
7. 16th st. Dozens
8. Age of Assassins
9. Waves of Grain


Site officiel:
http://www.twogallants.com
Label:
http://www.saddle-creek.com
MySpace:
http://www.myspace.com/twogallants


moyen

Two Gallants - What The Toll Tells


(...) Adam Stephens (chant/guitare/harmonica) et Tyson Vogel (batterie) qualifient leur musique de "pulk", c’est-à-dire un subtil croisement entre la rage punk et l’intimité que l’on retrouve dans le folk. Et le résultat transparaît dans des textes d’une déchirante beauté renforcés par une voix éraillée particulièrement prégnante. Le tout sur des morceaux dépassant allègrement les cinq minutes. (...)

(...) Ce n'est pas la première fois qu'un groupe mélange une énergie éructante issue tout droit du punk-rock et les racines traditionnelles du folklore américain (...) et il est amusant de voir comment ce recyclage est présenté comme une nouveauté affriolante alors qu'il est aussi frais et excitant que le concours Miss France. Remarquez bien que les Two Gallants s'en fichent : eux n'étaient pas nés à l'époque et ils balancent leurs chansons avec suffisamment de conviction chancelante, d'énergie et d'incapacité à les jouer correctement pour qu'on ne les taxe pas d'opportunisme. (...)

(...) Ils ont grandi ensemble à San Francisco, ils se connaissent depuis l’âge de 5 ans, ils se sont fait les dents sur le rock indépendant, on pourrait dire qu’ils sont de la génération post-Nirvana – à la fois le Nirvana hardcore de Nevermind et celui plongé dans le folk du MTV Unplugged. (...)Comme beaucoup de jeunes musiciens américains, Adam et Tyson ont entrepris un voyage initiatique vers les racines de leur culture : le folk, le blues, l’alternative à l’alternative-rock. Avec pour seuls bagages une batterie, une guitare, un harmonica et beaucoup de rage, ils marchent dans les traces d’une noble tradition de groupes californiens possédés par la culture sudiste (...)

(...) Le folk mêlé au rock au sens fort large est revenu sur le devant de la scène (...) Faire de la musique roots, folk (même country n’est plus un gros mot depuis qu’on redécouvre les perles de Johnny Cash) est une nouvelle possibilité pour tout qui a quelque chose à dire. (...) Mais l’ambiance ici est moins plombée (encore que les paroles restent plutôt désespérées), sans doute due au plus jeune âge des deux protagonistes. Un autre détail amusant est la nationalité du duo : ce sont des Californiens. Ce qui explique le côté plus festif et distancié. (...)

Vous pouvez lire également au sujet de cet album 3 + 1 gratuit dans le Journal de bord de Zabladowski

Du même niveau