zabla(dowski).org


Lex (2006)

1. A Tale Of Apes I
2. A Tale Of Apes II
3. Middleclass Stomp
4. Middleclass Kill
5. Midas Gutz
6. Nomanisisland
7. The Mercury Craze
8. Bed To The Bills
9. Return Of The Vein
10. Call To Dive
11. The Ends


Site officiel:
http://www.subtle6.com
Label:
http://www.anticon.com
MySpace:
http://www.myspace.com/subtlesix


moyen

Subtle - For Hero: For Fool


(...) Les morceaux s’enchaînent les uns aux autres, piochant allégrement dans le registre hip-hop et électro tout en s’autorisant de joyeuses incartades rock. La rencontre de Doseone, Jel, Dax, Marty Dowers, Jordan Dalrymple et Alexander Kort aboutit une fois encore à un hybride qui, s’il parait fouillis de prime abord, n’en est pas moins savamment orchestré. Subtle organise une partouze organico-synthético-acoustique et enregistre le tout en super définition.  (...) Jouissif, original, intelligent et bien évidemment subtil.

(...) les six membres de Subtle agrémentent leur abstract hip hop d’old school (A Tales Of The Apes I), d’airs disco (le single complètement barré The Mercury Craze), de facéties mi-popisantes mi-ambient (The Ends) ou encore d’électricité rock (Middle Stomp) qui viennent se greffer sur le flow toujours aussi incisif de DoseOne ainsi que sur les beats non moins percutants de Jel. (...) On voltige avec style entre titres downtempo et d’autres diablement plus rythmés. Après avoir réalisé un départ tonitruant, For Her : For Fool s’épuise quelque peu dès qu’on franchit la deuxième moitié de l’opus. Les points d’accroche y sont moins nombreux, les parois se mettent à glisser. L’auditeur lambda a beau chercher à s’agripper, il y a de fortes chances qu’il se retrouve projeté les quatre fers en l’air quelque part dans l’univers intersidéral de ces six mutants complètement déjantés.


(...) On connaît peu de groupes de rap américains qui, sur leur page Myspace, revendiquent des influences aussi explosées que This Heat ou Tortoise, Steely Dan ou Can… (...) Les puristes du hip-hop ayant toujours accueilli cette clique libertaire avec une suspicion virant à la jalousie chronique, on ne s’étonnera pas du relatif anonymat dans lequel Subtle œuvre à la rénovation, la modernisation, l’agrandissement – voire la démolition, souvent – de la vieille école. Passionnés d’électronique européenne, les Californiens appliquent ainsi à leurs flows hallucinés, à leurs beats clairsemés, les traitements et perversions soniques que The Notwist ou Hood imposent à la pop. (...)

(...) ce Subtle là a quelque chose de supérieur aux autres, c’est évident. Pas plus que les autres disques, For Hero: For Fool n’est à apprécier comme un tout, comme un ensemble de chansons qui auraient toutes un beat, une mélodie ou un refrain facile à retenir. Seule The Mercury Craze se rapproche de ce format, et c’est normal vu que c’est le single. Le reste est comme d’habitude un immense fatras indémêlable de raps hallucinés, de chants allumés et de chœurs de Beach Boys du XXIème siècle, de beats électroniques et de parties jouées, de plages contemplatives et de rythmes endiablés. C’est éclectique, foutoir et compliqué comme cLOUDDEAD, le projet qui a fait connaître autrefois Doseone au-delà du petit cercle rap indé, mais en nettement plus rock. (...)



Du même niveau