zabla(dowski).org


Ninjatune (2006)

Left Side:
Start heeeeeears koala
Stoppin traffic
Track etc.
Slew test 1
Lunch with Pavlov
Robo-cookie factory
Things’ll be good again
Dinner at 1:00am
Party at Eric’s

Right Side:
Slew test 2
Gimme a K!
Mosquito vs. waterbuffalo
Slew test 3
Paper route days
Nufonia noise consultation committee
The denouement
+ bonus cricket


Site officiel:
http://www.kidkoala.com
Label:
http://www.ninjatune.net/
MySpace:
http://www.myspace.com/kidkoalaonesandtwos


moyen

Kid Koala - Your Mom's Favorite DJ


(...) Plus déluré qu’à l’accoutumée, Your Mom’s Favorite DJ n’arrête pas de jongler entre les styles, passant avec un rythme effréné du classique au rock, du hip-hop au blues, du jazz à la soul music, le tout en l’espace de deux morceaux seulement. Un exercice de style ici parfaitement maîtrisé qui, a bien des égards, nous laisse pantois tant sa technique parait si instinctive et si simple…  Cependant, ce télescopage immodéré frôle au fil des écoutes l’overdose. A trop vouloir en faire, Kid Koala perd quelque peu le fil de ses pérégrinations laissant sur le bas côté l’auditeur médusé. En soi l’album n’est pas mauvais mais ressemble trop à un mix technique ébouriffant sans réelle consistance. (...)

Le petit génie du turntablism est de retour! (...) Pas de grosses surprises sur le style inimitable de Kid Koala, qui cuisine et réalise des montages de dialogues de films ou autre, de sorte à recréer avec ses platines des histoires courtes à s'écouter tranquillou chez soi. Au menu de cette bande son originale d'abstract hip hop aux sous-titres scratchés, deux menuets de 15 minutes chacun (...)

(...) Your Mom’s Favorite DJ synthétise en effet le doigté impressionnant de ses vieilles mix-tapes, et le sens de la composition de ses deux premiers albums. On y entend donc, entre autres, du Delta Blues, du jazz New Orleans, du rock psychédélique, du hip hop old skool, de la musique classique du pauvre, du rythm’n’blues funky ou un accordéon anachronique scratchés à la moulinette, puis cocktailisés dans une mixture frelatée, qui se laisse boire comme du petit lait, en deux longues rasades d’un quart d’heure!  (... Ce disque est une sorte de road-movie musical défiant toute temporalité, un "Retour Vers Le Futur" vinylique (...)

(...) C’est entout cas pris par le swing de ses disques que Kid Koala en vient au main très facilement pour toujours dépasser ses propres records de changement de disques car le jeune turntablist ne veut surtout pas saouler son public qui attend toujours de lui des prouesses sonores sans fin. Utilisant les mêmes ingrédients que sur son précédent album à savoir ce fameux crossover hip hop, swing et blues, Kid Koala pousse ici le bouchon encore plus loin avec des sonorités plus rock pour coller certainement plus à l’image de ses concerts qui ressemblent toujours à de grands défouloirs !

Du même niveau