zabla(dowski).org


Réalisé par : Christopher Nolan
Avec : Christian Bale, Hugh Jackman, Scarlett Johansson


Site officiel:
http://wwws.be.warnerbros.com/theprestige
CineNews:
http://www.cinenews.be/Movies.Detail.cfm?MoviesID=4730&lang=fr
IMDb:
http://www.imdb.com/title/tt0482571/


bon

The Prestige


(...) Pour son premier film à costumes (...), Christopher Nolan voulait se démarquer des canons du genre. (...) The prestige n’est pas un simple film d’époque, c’est avant tout une histoire de rivalité complexe et dense dans laquelle Nolan s’en donne à cœur joie. Il joue avec le temps, l’emmêle, le démêle. (...) Mais en rester là aurait été un peu trop facile pour Mr-j’ai-déjà-monté-tout-un-film-à-l’envers. (...) Il rajoute donc un peu de piment en modifiant les points de vue et fait passer la narration d’un héros à l’autre. (...) Nolan joue avec son rubik’s cube temporel avec une maîtrise impressionnante et ne souffre aucune fausse note. (...) Si Christopher Nolan maîtrise son sujet de bout en bout, (...) il a parfois tendance à se distancier de son sujet pour en appréhender le moindre détail. Dommage que, dans ces moments-là, il ne lâche pas un peu la bride pour se laisser enthousiasmer par son histoire et lui insuffler un petit supplément d’âme.  (...)


(...) une écriture remarquable et un scénario sans doute bien adapté, ou du moins une adaptation astucieuse du livre de Christopher Priest. (...) Bien. Le dispositif lui-même nous baigne dans une atmosphère assez calme, mais brûlante de suspense ! Et surtout, nous sommes à la frontières de deux territoires là aussi : le réaliste et le fantastique ! (...) Et ce qui est encore mieux que tout cela, cette petite histoire, assez vite tragique, mais au départ quand même mineure, devient au fil des vengeances et des stratagèmes un immense complot, une énorme machine de guerre complètement impitoyable, et on a l’impression que le film est un simple morceau de bois, une branche avec laquelle au fur et à mesure on construit une cathédrale immense et totalement baroque (...) The Prestige, outre sa fabuleuse affiche, est donc un film vraiment brillant et étonnant. (...)

(...) Passionnante réflexion sur l'illusion au cinéma et sur l'illusion par le cinéma, The Prestige n'est peut être pas aussi prestigieux qu'il aurait pu être si sa grande révélation n'était pas si aisément déductible mais demeure d'une parfaite cohérence avec les névroses d'un réalisateur possédé par son art. (...)

Du même niveau