zabla(dowski).org


De: Joon-ho Bong
Avec: Song-Kang-Ho, Bae Doona


Site officiel:
http://www.hostmovie.com/
IMDb:
http://www.imdb.com/title/tt0468492/
CineNews:
http://www.cinenews.be/Movies.Detail.cfm?MoviesID=5306


moyen

The Host


(...) On sent tout de suite que ça va pas être du sur-léché. (...) Le ton sera situé entre la comédie grinçante et la série B caustique, mêlant portrait de personnages bien brossés, critique sociale sans en avoir l’air et nihilisme désespéré, un peu à la Joe Dante (...) Tous les ingrédients pour une bonne série B des familles sont là. Et il faut bien dire que ça marche assez bien ici et là (...)  Et puis, le ton finit par changer.  (...) Peu à peu, le rythme se perd complètement, et le mélo, ce vieil ami, revient à la charge. (...) La satire se fait plus méchante, et surtout, le ton beaucoup plus sérieux, et quasiment jamais comique. (...) On est loin donc de la formule Joe Dante (...) Joon-ho Bong n’est pas un roi de la mise en espace et surtout pas du cadre. La photo n’est pas jolie, et le monstre pue le numérique à dix kilomètres. De plus, au fur et à mesure que le film s’égare, le rythme ralentit, ralentit et ralentit encore, jusqu’à ce qu’on ait les pieds dans la mélasse complète et qu’on soit englué comme des oiseaux dans le mazout. Il n’y aura qu’une seule bonne idée dans ces derniers deux tiers (...)



Je dis tout de suite à ceux qui s'attendent à un film d'horreur: vous n'y êtes pas.  Nous suivons dans ce film les péripéties mouvementées d'une famille un peu space à la recherche d'une petite fille enlevée par un calamar mutant (la mutation étant due à une overdose de formol), le tout sur fond de risque de crise sanitaire façon Ebola ou SRAS (...).  C'est parfois à la limite de la pantomine, le tout se voulant à la fois burlesque et à suspens. Je ne suis pas sûre que l'objectif soit forcément atteint, mais l'ensemble reste divertissant.



Du même niveau