zabla(dowski).org


De: Sam Raimi
Avec: Tobey Maguire, Kirsten Dunst


IMDb:
http://www.imdb.com/title/tt0413300/
CineNews:
http://www.cinenews.be/Movies.Detail.cfm?MoviesID=2595
Site officiel:
http://www.sonypictures.com/movies/spiderman3/site


à jeter

Spider-Man 3


(...) Le film le plus cher de l’histoire du cinéma est une merde. Il faut l’accepter. (...) à côté du container de billets verts nécessaires pour concrétiser les métamorphoses de Sandman (Yeah baby !) et de Venom (hein ?), il aurait sans doute fallu prévoir un attaché case plus petit avec un scénario à l’intérieur. Ca nous aurait certainement évité l’embarras de séquences super liftées certes (le minimum pour un budget pareil), mais cousues les unes aux autres comme au bon vieux temps d’un Highlander III. (...) Qu’est-ce qui a foiré ? Tout, ou presque. (...) Il y a trop de bordel pour un seul film et rien n’est fouillé. (...) Sandman est super bien foutu. Un gouffre financier qui en jette vraiment. (...)



(...) Donc, opus 3 de la saga de l'Homme-Araignée. On retrouve (...) Peter Parker et sa tronche de premier de la classe, parcourant les rues de New York au guidon de sa mob, lointain cousin d'un personnage des frères Dardenne. Peu importe qu'à une époque où même un mineur chinois possède un téléphone portable, notre héros reste tributaire du taxiphone de son palier (...) Bien entendu, pour tenir 140 minutes, il faut un grain de sable. Côté sable, nous allons être servis (...) Faiblesse scénaristique que cette inflation de super-méchants (...) Quant aux scènes de bastons numériques, à force de virtuosité elles en viennent à nous lasser, la logique du toujours plus amenant à une scène finale too much, trop longue et trop tout (...) Reste malgré tout un film plutôt bien ficelé, un Tobey Maguire niaiseux à souhait, une Kirsten Dunst bien plus mûre depuis son retour de Versailles et une autodérision parfois pataude, mais qui allège un gloubi-goulba assez indigeste.



(....) cette suite est, au niveau scénaristique, d'une pauvreté inquiétante. (...) l'histoire nous présente une surabondance de méchants et d'antihéros se livrant à un (im)pitoyable concours de circonstances, souvent sans queue ni tête (de quelque côté que ce soit). Les personnages humains, quant à eux, sont d'une niaiserie effarante et rarement atteinte, en particulier pour Tobey Maguire, franchement ridicule (...) Les acteurs eux-mêmes sont souvent assez inexpressifs, il faut le dire. Même pas un poil émouvants quand il faut. (...) On se consolera grâce à la réussite des scènes d'action (quelque peu nombreuses), infiniment invraisemblables, toujours bourrées d'effets spéciaux, mais plutôt haletantes. Sam Raimi maîtrise en effet mieux le réalisme et la mise en scène de ce type de séquences. (...)



Vous pouvez lire également au sujet de ce film Troisièmes dans le Journal de bord de Zabladowski

Du même niveau