zabla(dowski).org


De: György Pálfi
Avec: Csaba Czene, Gergely Trócsányi


Site officiel:
http://www.taxidermia.hu/
IMDb:
http://www.imdb.com/title/tt0410730/
CineNews:
http://www.cinenews.be/Movies.Detail.cfm?MoviesID=4764&lang=fr


très bon

Taxidermia


(...) Taxidermia, c’est un film un film dont le grotesque sert son propos de bout en bout, (...) un film superbement maîtrisé par un jeune réalisateur hongrois. (...) Cru tant par l’image que par la parole, n’hésitant pas à bousculer les tabous, Taxidermia aborde tous les sujets avec une maestria étonnante. La caméra de György Pálfi prend des angles surprenants et ose des mouvements hypnotiques et superbes  illustrant toujours parfaitement le propos.  Filmant l’intime en très gros plan et s’écartant juste au bon moment pour imposer une image choc, bourrant l’écran de ses fantasmes gore, György Pálfi est très proche de l’exubérance d’un Kusturica, des délires visuels d’un Terry Gilliam ou des débordements d’un John Waters. Il ne peut s’empêcher de nous remplir les yeux provoquant parfois l’écoeurement avant la compréhension du sens mais ne perdant jamais le fil du récit ni l’immense qualité de sa mise en scène. (...)



Il y a des films qui d’emblée s’annoncent comme des ovnis affichant presque ouvertement l’ambition de diviser le public. Taxidermia, second long métrage du Hongrois György Palfi appartient à ceux-là. Dès les premiers plans, on comprend que le réalisateur y a mis toutes ses tripes. Et de la barbaque, il y en a dans son film. Du vit du grand-père, littéralement en feu, envoyant sa semence dans les étoiles ou au fond d’un porc dépecé, au corps empaillé du petit-fils, en passant par les graisses du père, gavé d’aliments, György Palfi expose une certaine vision du corps qu’il explore jusqu’aux entrailles. (...)


Du même niveau